diagnostics
Immobiliers
Plomb dans les revêtements : danger !

Prohibé depuis 1949, le plomb reste présent dans les revêtements intérieurs et extérieurs d'un bien immobilier construit avant cette date.

Bien que les matériaux puissent être recouverts d'un enduit plus récent, le revêtement plombifère s'avère dangereux lorsqu'il se délabre ou lorsqu'il est sollicité par un perçage par exemple.

Il engendre alors des écailles ou de la poussière de plomb ingérées ou inhalée par les occupants d'un bien provoquant des troubles plus ou moins graves.

Les enfants en bas âge sont particulièrement exposés à cette intoxication.

Un bien immobilier antérieur à 1949 doit impérativement posséder un diagnostic plomb avant toute mise en location ou toute mise en vente afin de protéger les occupants du logement.

Si la concentration en plomb est supérieure à la norme et que les revêtements sont dégradés, des travaux seront obligatoires à la charge du propriétaire.

Il est toutefois possible que l'acquéreur puisse prendre les travaux à sa charge si celui-ci a acheté le bien en ayant connaissance de l’obligation de travaux.